06 octobre 2015

Saison des cèpes 2015, septembre a joué à chamboule-tout...

Adishatz, Les saisons de cèpes ne s'affranchissent pas des lois de nature qui veulent que les mécanismes les mieux huilés peuvent subitement ou subrepticement se gripper comme le carrosse se transforme en citrouille. Pour filer la métaphore sportive je dirais qu'à cet instant, le millésime 2015 n'a pas concrétisé en chiffres les espérances qu'une première mi-temps exceptionnelle avait légitimées, du moins dans les territoires de mon ressort. À y regarder de plus près, la situation en ce début d'automne est on ne peut plus... [Lire la suite]

26 août 2015

Saison des champignons 2015, les cèpes défient l'été à la Saint Jean...

Adishatz, Je me souviens d'un temps très ancien, profondément enfoui dans les soubassements de mon existence, où de délectables petites poires jaunes, à peine tâchées de rose ou de rouge, donnaient le coup d'envoi de l'été, cet intervalle de bonheur et d'insouciance qui rythme l'enfance des hommes. Chaque année, au solstice de juin, mes grand-parents m'envoyaient cueillir ces fruits succulents et jûteux à l'ombre du grand figuier derrière la citerne, dans un bourdonnement incessant et presque enivrant de... [Lire la suite]
11 août 2015

Cèpes 2015 : un printemps exceptionnel pour de très grandes espérances...

Adishatz, Au train où vont les saisons je n'aurai bientôt plus assez de superlatifs pour caractériser l'allant de ces cèpes qui nous époustouflent et nous enthousiasment chaque année un peu plus. C'est si vrai qu'après avoir établi un record de précocité le 18 avril, le printemps 2015 est entré résolument dans les annales sans jamais fléchir. Désormais, ceux d'entre vous qui font l'impasse sur le versant printanier de la saison sauront à quoi s'en tenir. Sous certaines conditions un printemps peut être d'une productivité propre à... [Lire la suite]
14 juillet 2015

Vielhas credenças deu terrador suu compte de la periclada / Vieilles croyances du terroir sur le compte de l'orage

Adishatz a tots, Per aquestes dias de gaumàs e de sequèra, l'estiu deu blòg que s'òrb sus un tema d'actualitat e qui'm pensavi de bèra pausa enlà, las vielhas supersticions paisanas au torn de la periclada. La rason d'aqueste article n'ei pas d'arríder-se'n com torçuts deus qui'ns davantejèn sus tèrra e qui sovent n'avèn pas las coneishenças scientificas basicas ni la meteò a la télé o sus Internet tot dia. Pr'aquò lo temps de l'endedia e de l'an qu'èra tad eths ua question de susvita economica o de... [Lire la suite]
28 mai 2015

La parada/ La parade

La parada Qu'eram per la fin deu més de julh o au principi deu més d'aost de 1940. Un matin, qu'èri dab la hemna aucupat a desterrar las patatas. Peu torn de las nau, qu'entenom a ua brossida qui s'esperlongava, motors que bronivan de contunh de cap au caminau. De segur, aquò nos estonava mes n'aurem pas pensat de bera pausa çò qui èra de hèit. En aqueras la mair qui èra demorada a casa que'm vienó cercar : "çà-i donc véder los Alemands a passar !" Purmèr qu'avoi l'idea de non pas destorbà'm. Puish que'm pensèi qu'avèvi d'anar... [Lire la suite]
Posté par cristau à 12:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mai 2015

Un cèth entà la moleta/ Un cèpe pour l'omelette

    Los cèths que son ancorats au perhons de la cultura locau e familhau. E la lor aparida qu'èra gueitada de longas per tot l'ahitau. De tira qui la novela e l'arribava, Armand Bourgeois, lo regent, seguint l'escòla panada, que'ns miava capvath los bòscs e los prats deu vesiat, un vrèspe, e la classa unica que s'amassava tot çò qui la sason e auheriva de minjader, castanhas, amoras, cèths... Un dia, qu'èra per ua autonada de sequèra, Mossur lo regent que s'avè hèit seguir tot çò qui hasè hrèita entà... [Lire la suite]

28 avril 2015

Saison des champignons 2015, les cèpes démarrent au quart de tour...

Adishatz, Le mois de mars très frais, sombre, fréquemment pluvieux dans la continuité de l'hiver nous avait laissé perplexes à l'aube de la nouvelle saison des cèpes, même si, comme 2014 l'a brillamment démontré, un hiver très pluvieux n'impacte pas négativement les cèpes si le printemps suivant est suffisamment ensoleillé et chaud... Soudain, début avril, l'irruption de la chaleur qui a atteint son point culminant le 14 avec 30 degrés à l'ombre sous un soleil de plomb, a radicalement changé la donne en asséchant et élevant... [Lire la suite]
Posté par cristau à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 avril 2015

Saison des champignons 2015, les morilles remontent la pente...

Adishatz, L'attente aura été longue, très longue, interminable et fébrile même, après un hiver un peu plus froid que la moyenne au pied des Pyrénées, surtout en première quinzaine de février, et un mois de mars désespérément pluvieux et frais. Alors que les dernières mitres rescapées sont subclaquantes à très basse altitude, on peut désormais s'accorder pour dire que le millésime 2015 atteste un rebond des effectifs, après deux années en berne et un cru 2014 catastrophique, du moins c'est ce qui ressort des places où je procède à... [Lire la suite]
20 février 2015

"Mycocosmos" ou la migration du "Club des Cèpes" vers un forum éthique et écoresponsable...

Adishatz, Certains parmi vous s'en sont peut-être aperçus, en suivant le lien indiqué dans l'article "Le Club des Cèpes, votre nouveau forum" de ce blog, le navigateur ouvre désormais sur une page "Mycocosmos..., un forum où on parle champignons, nature, et pas seulement des cèpes..." Je ne reviendrai pas longuement sur un certain nombre d'erreurs personnelles antérieures à la fondation même du forum. Impréparation, imprévoyance, manque de clairvoyance, absence d'espace modération pour traiter certains problèmes en... [Lire la suite]
19 février 2015

Saison des champignons 2015, la vague de froid de février nous laisse un peu sur notre faim...

Adishatz, Alors que l'hiver 2014-2015 touche à sa fin, même si son oeuvre n'est pas encore achevée, il peut en effet faire (très) froid en mars, surtout en première quinzaine, et geler jusque fin avril, force est de constater que le bilan en est mitigé. Certes, nous avons comptabilisé beaucoup plus de gelées que l'an dernier, c'est un bon point, et la neige a tenu plusieurs jours sur nos coteaux en première décade de février, preuve d'un froid sérieux, comme celui qui a sévi fin décembre. Hélas, la fin de cette vague de froid a... [Lire la suite]