03 janvier 2016

Saison des champignons 2015 : l'exceptionnel tient souvent plus aux détails qu'aux chiffres bruts...

Adishatz, À l'heure où j'écris, la saison des champignons 2015 n'a peut-être pas encore fini de nous épater. C'est qu'après la grande douceur et l'extrême sécheresse du mois de décembre, le retour de la pluie en abondance, en l'absence de froid, pourrait favoriser l'avènement de quelques Marterouëts (boletus edulis) retardataires dans les places les mieux exposées. Un printemps des mousserons en fanfare...     Avant de nous attarder longuement sur les cèpes, dressons l'état des lieux des "Classiques du Printemps".... [Lire la suite]