29 décembre 2013

Champignons 2013 : une saison sauvée des eaux...

Au soir du 28 juin 2013, alors que, poussivement, mon bois mitoyen venait de me livrer son premier cèpe d'été, tout, depuis un hiver sans froid en passant par un printemps désespérément pluvieux et frais, jusqu'à cette trouvaille très tardive, concourait à nourrir pour la saison des cèpes 2013 de piètres ambitions. Seule une improbable mousseronnière, entrée en éruption le 16 décembre 2012, détonne par son anachronisme et sa persévérance dans le courant de l'hiver, l'indigence fongique du premier semestre 2013. Entre la mi décembre... [Lire la suite]

07 décembre 2013

Cèpes 2013, vers un automne petit bras d'edulis ?

    Nous voici bientôt rendus via le solstice aux réjouissances de fin d'année où nombre d'entre nous partageront sans doute quelques conserves millésime 2013. Après avoir tiré un trait sur aereus et aestivalis bien avant la Toussaint, le jour approche où, l'hiver cessant toute production, il nous faudra aussi abandonner la saison d'edulis à l'article de l'histoire. Faut-il y voir les méfaits d'un mois de novembre extrêmement pluvieux et à l'ensoleillement peau de chagrin, à ce jour et malgré une nette... [Lire la suite]
Posté par cristau à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2013

Cèpes 2013 : Novembre a sonné le glas de nos folles espérances...

Si en mycologie les choses ne sont jamais véritablement figées ni les saisons "mortes", au soir de ce troisième week-end de novembre, après avoir très longtemps repoussé les limites de l'espérance, bien au-delà du raisonnable, tout en n'excluant pas quelques surprises pour les plus chanceux, on peut tenir pour certaine l'extinction de la saison des cèpes noirs et cèpes d'été, millésime 2013. Pour les semaines qui restent, tous nos espoirs se reportent sur le cèpe de Bordeaux. À vrai dire, depuis le week-end dernier je n'y croyais... [Lire la suite]
31 octobre 2013

Cèpes 2013 : La messe est-elle dite ?

En ce soir d'octobre, quand depuis quelques jours, sous l'azur immuable du ciel s'instille un air plus vif qui blanchit nos guérets, force est de reconnaître que les dernières semaines se sont avérées particulièrement ingrates envers les chercheurs de nombreuses régions de plaine, n'offrant que de rares cèpes isolés aux plus heureux et acharnés. Des apports hydriques trop disparates et insignifiants dans un contexte de flux de sud très chaud et sec prolongé restent l'explication la plus recevable à cette période d'indigence fongique.... [Lire la suite]
Posté par cristau à 20:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 octobre 2013

Cèpes 2013 : entre espérance et scepticisme...

Dévalé de derrière les fagots, ce soir on peut considérer que le premier coup de semonce de l'hiver 2013-2014 est derrière nous... Cette fois, contrairement aux derniers mois d'octobre, la plupart d'entre nous ont échappé aux gelées précoces tant redoutées sur les terrres d'élection des aestivalis et des aereus. Pour l'essentiel les gelées blanches ont affecté les régions où viennent les cèpes de Bordeaux, espèce nettement plus cryophile et dont nous savons qu'une ou deux nuits flirtant avec la barre du zéro degrés constituent souvent... [Lire la suite]
Posté par cristau à 23:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2013

Cèpes 2013 : les derniers orages autorisent tous les espoirs...

    Bonsoir à tous, L'attente aura été longue, fébrile, et les promesses d'averses souvent non tenues. Hier après-midi localement, dans le courant de la soirée ou en fin de nuit plus assurément, les lourds cumulonimbus échafaudés par la chaleur effrontée de ces dernières semaines ont fini par se délester de leurs tonnes d'eau sur nos contrées. Alors que la dernière pousse, celle-là même qui donna à 2013 de passer en quelques jours du statut d'année fongique sinistrée à celui d'un millésime d'excellence, livre ses... [Lire la suite]

27 septembre 2013

Cèpes : Septembre 2013 met du bonheur plein nos paniers...

On se pince encore pour y croire, tant l'hiver et le printemps avaient profondément ancré le pessimisme dans les esprits, pourtant, cette dernière semaine de septembre atteste le prodige rendu possible mais pas encore acquis par un été très chaud et sec et que nous étions alors quelques uns à évoquer du bout des lèvres. Alors qu'en de nombreux endroits les précipitations des deux premières décades avaient semblé trop disparates et quantitativement justes pour l'autoriser, depuis dimanche, presque sans coup férir, voila que les... [Lire la suite]
22 septembre 2013

La dernière offrande...

Le mugissement des tronçonneuses a cessé, les monstres d'acier de débardage ont abandonné la forêt à son deuil silencieux que troublent à peine les cris des oiseaux plaintifs... Les arbres survivants, bras et épaules ployés, cimes voûtées, sont tel des croix où des zombies dans un immense cimetière de guerre jonché de membres anonymes et sans sépulture. Il fallait bien que je retournasse dans cette sapinière mirifique où il y a quelques semaines encore je cueillais de splendides cèpes d'été... À présent j'errai,... [Lire la suite]
Posté par cristau à 00:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2013

Cèpes 2013 : Entre reconquête et simple vaguelette...

D'espoir embrasé en déception brutale, d'avancées en esquives et reculades, après que cette semaine a finalement apporté en de nombreux secteurs les quantités d'eau minimales nécessaires à une pousse significative, c'est à la dernière décade de septembre 2013, avec le retour annoncé d'un franc soleil et d'une chaleur modérée dont nous désespérions, qu'il incombera vraisemblablement de porter la saison des cèpes 2013 sur ses épaules au point de rendez-vous que le destin lui a fixé. L'espoir déçu tient surtout en ce que les... [Lire la suite]
29 août 2013

Et si la sécheresse brisait nos rêves de cèpes...

    Les derniers jours d'août n'opérant vraisemblablement que des ajustements à la marge là où les orages auront été plus accommodants, l'été 2013 qui se retire avec son ensoleillement record et ses températures de haute volée, s'honore, entre autres bienfaits, d'avoir définitivement levé les inquiétudes que beaucoup fondaient légitimement depuis un hiver décevant et un printemps calamiteux, en une année sans cèpe. C'est que contre l'indigence accusée des précipitations et des températures oscillant... [Lire la suite]