22 août 2017

Escapade à Beaucaire sur Baise, le 20 août 2017

Adishatz, Alors que le mois a négocié imperturbablement le grand virage fatidique du 15 août, c'est par une fraîcheur insolite que j'ai pris à l'aube la route qui me conduisait vers le village de Beaucaire sur Baïse dans le Gers, où réside un collègue autant que grand ami, le pittoresque et humaniste Jean-Jacques Dutaut-Boué. Seul l'habitat signale réellement l'entrée dans le département de d'Artagnan, tant les paysages verdoyants entre Arzacq, Garlin, et Riscle se ressemblent, alternant de larges fonds de vallées où le... [Lire la suite]

10 août 2017

cèpes 2017 : Juin comble le retard à l'allumage et lève les derniers doutes...

Adishatz, Les saisons des cèpes de la décennie en cours, frénétiques de bout en bout et défiant volontiers les périodes les plus contraires de l'été par quelques spécimens improbables, ne connaissent pas véritablement de pause, et tiennent les passionnés en haleine, au sens propre comme au figuré, depuis le mois d'avril parfois jusqu'à Noël et de plus en plus même, au-delà. 2017 ne déroge aucunement à cette tendance lourde. Après le démarrage relativement tardif, l'apparition des premiers bolets se trouvant... [Lire la suite]
01 août 2017

Escapade en forêts d'Aspe et Barétous, le 29 juillet 2017, des "Uelhs" d'Issaux à la Pierre Saint Martin...

Adishatz, Difficile d'éviter les orages dans les Pyrénées en ce mois de juillet. Samedi matin, le coup d'oeil jeté aux radars de précipitations sur Internet n'était pas très rassûrant, des cohortes d'altocumulus remontaient d'Espagne et sous les plus développés, il commençait à pleuvoir le long du relief depuis la côte basque jusqu'aux contreforts de la Soule. Malgré cela, il fallait encore se fier aux prévisions de Météo France qui s'entêtait à ne voir que quelques développements nuageux improductifs sous un soleil de... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Escapade en forêt d'Aspe et Barétous du 23 juillet 2017

Adishatz, Après un bon mois employé en plaine entre l'entretien de la propriété familiale, le jardinage et les cèpes qui poussent joliment dans les bois j'ai mis à profit cette rare journée prévue sans pluie de la période pour opérer ma première grande randonnée des vacances dans le massif de la Pierre Saint Martin. L'objet principal de cette ascension était la botanique et plus particulièrement les orchidées car le mois d'août approchant les nigritelles devaient être en pleine floraison et les épipactis et épipogons ne sauraient... [Lire la suite]
02 juillet 2017

Saison des champignons 2017 : Les mousserons ne se bousculent pas au portillon...

Adishatz, Si les morilles, stoppées dans leur élan, ont fait montre de meilleures dispositions, la saison des mousserons 2017 s'est avérée très décevante dans mon terroir. Une infime minorité des mousseronnières de ma connaissance aura délivré le divin bossu cette année. Les premiers sont apparus, quelques dizaines de sujets, sur la bordure herbeuse d'une petite route du côté de Burgaronne aux alentours du 18 mars. Quelques jours plus tard dans la campagne d'Orion une autre mousseronnière endormie en 2016 me délivra de... [Lire la suite]
30 juin 2017

Avril a déçu nos rêves de morilles en plaine...

Adishatz, La décennie avance et j'ai la désagréable impression de vous narrer la même désillusion chaque année à très basse altitude... Et pourtant, une fin d'année et un mois de janvier particulièrement froids, contrastant avec le scénario des derniers hivers, avaient créé les conditions idéales d'un regain au mois de mars venu. Surtout que la première quinzaine de ce dernier s'était écoulée sous un franc soleil et dans une tiédeur printanière. Dans ces conditions les premières morilles communes me sont... [Lire la suite]
Posté par cristau à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mai 2017

Saison des champignons 2017, les cèpes mettent les bouchées double...

Adishatz, Les heures sombres et graves du grand chemin parfois nous laissent hagard, le cerveau en vrac, les esprits trop éparpillés pour exprimer l'ébauche d'une pensée, les premières lignes d'une narration. Fort heureusement les cycles de la nature et le ballet de ses créatures ne manque pas de rappeler à ceux qui ne les boudent pas combien la vie est belle et précieuse par delà sa cruauté, ses injustices et son insoutenable fragilité. Après une fin d'hiver et un mois de mars très doux, pour ne pas dire... [Lire la suite]
11 février 2017

Nancie de Camogrand (1914-2008), la mairbona/ Nancie Camougrand, la "bonne mère"...

Dus ordis que mieiparteishen l'umanitat, lo deus arquitectes e lo deus bastidors. Los purmèrs que son necèras entà saunejar, imaginar, esquissar, traçar e ajustar au miélher los plans de la societat avenidora. Per estar assabentada de las ideologias, de las lutas sociaus e politicas deu temps, Nancie de Camogrand, la mea ajòla, n'avó pas tròp léser de revassejar. Que passè sus tèrra purmèr tà bastir e tà balhar... Qu'èra vaduda Nancie Caumia a Senta Suzana en 1914, sola hilha au demiei d'un sarròt de gojats. En 1939, au sortit deu... [Lire la suite]
Posté par cristau à 23:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2017

Les limites (voeux 2017)

                          Je me souviens de mon enfance, quand dans le voisinage, dans nos campagnes, les gens vivaient heureux du peu qu'ils avaient, sans jamais fermer les portes à clef ni clôturer leurs propriétés. Les limites se marquaient sans barbelés, presque virtuellement, avec quelques pierres judicieusement enterrées à chaque angle. Las hites ou las osques, c'est ainsi qu'on les... [Lire la suite]
20 janvier 2017

Las hitas (vòtas 2017)

Que'm brembi deu temps mainadèc, quan peu vesiat, per las campanhas nostas, lo monde e vivèn urós dab las paucas causas qui avèn, shens jamei claverar las pòrtas ni barrar los endrets. Las termièras que's mercavan shens barbelats, quasi virtuaument, dab uas pèiras judiciosament enterradas a cada cornèr. Las hitas o las òscas, atau que las aperavan. Tan per tan si pareishèn a la flor deu sòu. Un cadun que's passejava hens las tèrras de l'un o de l'aute, mavut per un còdi d'aunor e los domaus que's comptavan, magèrment l'òbra de... [Lire la suite]
Posté par cristau à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,