31 octobre 2010

La cime des plus beaux chênes ne repousse jamais...

Hommage à ma Maman Joelle Contrèras, décédée subitement le 27 juillet 2010Maman, ma petite Maman ! De mes doux rêves d'enfant à mes ancrages d'adulte, j'avais tout projeté pour vous deux, Maman, sauf ce jour où j'aurais à t'écrire tout ce que ton départ précipité et brutal me priva de te dire. Mardi midi, en souffrance, le repas familial a refroidi sur la cuisinière, les couverts sont restés désespérément vides et notre table désolée, lorsque l'irréparable a surgi. Toi qui fus tellement pour nous et plus encore, tes enfants, Papa,... [Lire la suite]
Posté par cristau à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 octobre 2010

Le volcan de "Mémé"

(Petit précis d'introduction à la volcaneuneulogie culinaire en famille ou entre amis) Qui parmi nous, enfant, ne goûta point les bonheurs simples d'une grand-mère terrienne campagnarde, confectionnant de bons petits plats grassouillets du terroir ? Et qui n'ouit jamais son aïeule intimer : "fore donc un puits dans ta purée que j'y fourre le jus des saucisses !" Celui-là méconnait les joies de la volcaneuneulogie familiale. Le père fondateur de la volcaneuneulogie culinaire familiale est un béarnais, Christian... [Lire la suite]
Posté par cristau à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2010

Le phénomène dit des "broutches" ou la terreur des éteules

Mon témoignage : Dimanche 28 mars 2010, 14h30. Lancé dans un raid à destination d'une de mes morillères de l'Entre-deux-Gaves, je venais de gravir le sévère chemin qui relie le Moulin de Labour au village de Burgaronne et entamai la descente vers la route de Sauveterre de Béarn. Sous un voile de cirrostratus assez denses et qui ternissaient quelque peu l'éclat du soleil, il faisait très doux. Après avoir dépassé le lieu-dit Castagna, je devalai de plus belle vers Bélinden comme une plaisante brise latérale de nord-ouest,... [Lire la suite]
Posté par cristau à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 octobre 2010

La vague de froid de janvier 1985 :

  Jamais vous ne sous-estimerez l'hiver. Massées sur les immensités de Sibérie et de Scandinavie, ses armées considérables peuvent au moindre battement de cil du "Général", défiler sur les Champs-Elysées et blanchir nos allées.   Fin novembre 1984. - Je n'avais jamais vu fleurir mes camélias à cette époque, s'étonnait mon aïeule, Nancie Camougrand. - Oui, c'est à se demander si nous aurons assez de froid en décembre pour la "pelère"* et les canards, s'inquiétait Anna, notre première voisine. - Il n'y a plus de saison,... [Lire la suite]
20 octobre 2010

L'ouragan de la Pentecôte 1987 :

  Lundi 7 juin 1987. L'astre du jour voguant dans le ciel limpide d'un début d'après-midi radieux, j'allai avec Jérome, un ami d'enfance, taquiner le menu fretin sur les berges du Heurèr, plaisant affluent du gave d'Oloron, distant d'environ deux kilomètres de nos habitations. Rien ne laissait filtrer que toutes les ires de l'atmosphère pussent altérer la quiétude de ce jour férié... Pas même le bulletin télévisé d'Alain Gillot Pétré à la mi-journée : - Dans le sud-ouest, l'après-midi sera resplendissant et de plus en plus... [Lire la suite]
Posté par cristau à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 septembre 2010

Hommage à ma grand-mère, 2 ans plus tard...

    Entre deux pôles se distribue l'humanité, le pôle des architectes et celui des maçons. Aux premiers de rêver, d'imaginer, d'esquisser, de tracer et de tirer au mieux les plans de la société future. Aïeule, le temps t'a manqué pour rêver, tu n'es passée sur terre que pour bâtir et pour donner... Tu étais née Nancy Caumia de Sainte Suzanne en 1914, fille unique parmi tant de garçons. Avec Pépé vous vous étiez mariés en 1939 et depuis tu étais venue à Hautbernés partager la vie des Camougrand. Vous y eutes quatre... [Lire la suite]
Posté par cristau à 23:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 septembre 2010

"La gatòta deu plèish" La petite chatte de la haie

Il était une fois Caline, une petite chatte, abandonnée par sa maman, et miraculeusement découverte par ma soeur dans une haie parmi toute sa fratrie morte. Promptement adoptée par la maisonnée, elle fut nourrie au biberon par mon père et grandit normalement, choyée par tous. Hélas, aux rivages de 1 an et 1/2, d'inquiétants mamelons s'hérissèrent sous son abdomen, Caline était atteinte d'un cancer généralisé et cette nouvelle nous plongea tous dans une profonde tristesse. Mais notre mère, ne se résignant pas à la fatalité, s'en... [Lire la suite]
Posté par cristau à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2010

Les voilà, ils arrivent...

L'été 2010 s'en va, refermant derrière lui nos côteaux éventrés de sécheresse hiératique. Et déjà les premiers cèpes ouvrent l'automne des cueillettes mirifiques...
Posté par cristau à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 septembre 2010

En dessous de tout...

Voici deux ans encore, le monde entier, France en tête, riait à gorge déployée de l'Amérique et de son pathétique président, Georges Walker Bush. À présent j'en ai bien peur, le monde entier ne sait pas si nous sommes à rire ou à pleurer, tant le spectacle donné par notre représentation nationale est en dessous de tout...
Posté par cristau à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 septembre 2010

"J'ai besoin que tu me soutiennes psychologiquement"

Les sentiers de découverte de soi alcoolisé ont parfois sur les gens, particulièrement les plus jeunes, des effets troublants et désopilants... Un vendredi soir d'octobre, c'était il y a deux ou trois ans, au comptoir du Garage, je vis entrer trois toute jeunes filles, probablement des étudiantes, deux blondes et une brunette, 18-22 ans, le bel âge, résolues mais visiblement éméchées. Après avoir passé commande, comme elles patientent au comptoir, voilà que, contre toute probabilité, la brunette, ravissante et manifestement plus... [Lire la suite]
Posté par cristau à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,