05 novembre 2017

Escapade à L'Arriutòrt du 29 octobre 2017, la der des der...

Adishatz, Avec les vacances de Toussaint, et le changement d'heure n'arrange rien à l'affaire, la belle saison des randonnées en montagne touche à sa fin et il nous faut à regrets laisser ces landes, ces forêts, tous ces paysages sublimes au grand blanc et aux skieurs jusqu'au prochain printemps. Ce dimanche 29 octobre, alors que les cèpes d'une indigence rarissime nous font languir en plaine, une dernière fois nous avons voulu braver des pentes sévères qui conduisent aux landes d'altitude et offrent des panoramas de rêve sur les... [Lire la suite]

28 octobre 2017

Cèpes 2017 : l'automne est resté dans l'ombre de juillet...

Adishatz, Le mois d'octobre s'en va lentement et cela fait bien dix jours que trouver un cèpe lors d'une sortie en forêt relève de l'exploit alors que l'époque de la Toussaint n'en était pas avare ces dernières années. Sur la période écoulée depuis mon article précédent seule la troisième décade de septembre avec le retour de conditions climatiques un peu plus ensoleillées et surtout plus douces aura pour un temps extirpé le chercheur de sa morosité, les aestivalis et les aereus se montrant enfin dans certains placiers... [Lire la suite]
18 septembre 2017

Cèpes 2017, septembre cafouille, les arions patrouillent...

Adishatz, Il est des intuitions dont on aimerait qu'elles ne se vérifient jamais. Je me souviens d'un matin de fin juillet où, alors que la belle pousse de cèpes déclinait à vue d'oeil, je me levai avec ce sentiment aussi funeste qu'étrange que la grande roue nous entraînait vers des temps moins favorables. Et l'amateur éclairé sait à quel point un changement de temps très en amont peut faire dérailler une saison bien partie. Dans les faits, ce mauvais pressentiment est en passe de se vérifier au-delà de tout ce que je pouvais... [Lire la suite]
31 août 2017

La purmèra orquidea / La première orchidée

Adishatz, Bera pausa hè que saunejavi d'aperar las orquideas e de har possar cèths dens lo pargue de l'ostau. La partença deu men praube pair a la maison de retirada au mes de mai qu'estó lo parat d'introdusir navèths apèrs e naveras tecnicas d'entertien deu tascat, dab la crompa d'ua tonedera manuau elicoïda e lo recors a las cisalhas contra la chaborra. Au véder deus qui's passejavan davant casa, que passèi per un pèc behida, mes aqueth procediment ecologic qu'èra la via mei segura entà m'i escàder a tèrmi. Ièr matin a punta... [Lire la suite]
28 août 2017

Un òmi qui sapia parlar a las hemnas / Un homme qui sache parler aux femmes...

Aqueth ser quan arribèi au Garatge, que trobèi un companh men, Sachà, a's béver la pinta de Guinness en tot prosejà's dab ua gojata qui'm pareishó d'aviada mei joena que nosauts, e de quant. Un còp pausada la vèsta au vestiari que hasoi los adishatz aus coneishuts e que prenoi plaça au taulèr on me gahèi a la descarar entant qui'ns parlava. Prendiva, saura e anerada de pèu, qu'èra beròja per estar drin aurelhaquilhada. Que s'aperava Julia, qu'èra annada de 28, qu'èra emplegada dens las admenistracions... [Lire la suite]
Posté par cristau à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2017

Cèpes 2017 : Août au régime sec après un juillet somptueux.

Adishatz, L'été qui se meurt peu à peu illustre à merveille l'importance du taux d'humidité de l'air dans l'allant d'une saison fongique, ce facteur étant trop souvent sous-estimé par les amateurs qui préfèrent s'en tenir aux régimes de précipitations et aux températures du sol sans doute plus faciles à mesurer. Et pourtant, une pousse de cèpes est revue à la baisse ou peut avorter sitôt que le taux d'hygrométrie de l'air chute durablement en dessous de 40%, même dans le cas d'hectolitres de pluie tombés les jours précédents. C'est... [Lire la suite]

22 août 2017

Escapade à Beaucaire sur Baise, le 20 août 2017

Adishatz, Alors que le mois a négocié imperturbablement le grand virage fatidique du 15 août, c'est par une fraîcheur insolite que j'ai pris à l'aube la route qui me conduisait vers le village de Beaucaire sur Baïse dans le Gers, où réside un collègue autant que grand ami, le pittoresque et humaniste Jean-Jacques Dutaut-Boué. Seul l'habitat signale réellement l'entrée dans le département de d'Artagnan, tant les paysages verdoyants entre Arzacq, Garlin, et Riscle se ressemblent, alternant de larges fonds de vallées où le... [Lire la suite]
10 août 2017

cèpes 2017 : Juin comble le retard à l'allumage et lève les derniers doutes...

Adishatz, Les saisons des cèpes de la décennie en cours, frénétiques de bout en bout et défiant volontiers les périodes les plus contraires de l'été par quelques spécimens improbables, ne connaissent pas véritablement de pause, et tiennent les passionnés en haleine, au sens propre comme au figuré, depuis le mois d'avril parfois jusqu'à Noël et de plus en plus même, au-delà. 2017 ne déroge aucunement à cette tendance lourde. Après le démarrage relativement tardif, l'apparition des premiers bolets se trouvant... [Lire la suite]
01 août 2017

Escapade en forêts d'Aspe et Barétous, le 29 juillet 2017, des "Uelhs" d'Issaux à la Pierre Saint Martin...

Adishatz, Difficile d'éviter les orages dans les Pyrénées en ce mois de juillet. Samedi matin, le coup d'oeil jeté aux radars de précipitations sur Internet n'était pas très rassûrant, des cohortes d'altocumulus remontaient d'Espagne et sous les plus développés, il commençait à pleuvoir le long du relief depuis la côte basque jusqu'aux contreforts de la Soule. Malgré cela, il fallait encore se fier aux prévisions de Météo France qui s'entêtait à ne voir que quelques développements nuageux improductifs sous un soleil de... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Escapade en forêt d'Aspe et Barétous du 23 juillet 2017

Adishatz, Après un bon mois employé en plaine entre l'entretien de la propriété familiale, le jardinage et les cèpes qui poussent joliment dans les bois j'ai mis à profit cette rare journée prévue sans pluie de la période pour opérer ma première grande randonnée des vacances dans le massif de la Pierre Saint Martin. L'objet principal de cette ascension était la botanique et plus particulièrement les orchidées car le mois d'août approchant les nigritelles devaient être en pleine floraison et les épipactis et épipogons ne sauraient... [Lire la suite]