04 janvier 2019

Classement annuel des saisons de cèpes de 1986 à 2018

  Ce classement a été établi sur la base de relevés personnels de cueillette. Il intègre uniquement mes petits bois historiques, ceux que j'arpente depuis l'âge de 5 ans et ne peut donc guère servir d'indicateur de tendance générale...   Cl Année Total Observations éventuelles 1 2006 1040 cèpes  Hivers 2004-2005 et 2005-2006 froids, été 2006 chaud et sec 2 2011 1011 cèpes  Hivers 2008-2009, 2009-2010 et 2010-2011, froids. 3 ... [Lire la suite]

04 janvier 2019

Nous ne sauverons rien contre les peuples (voeux 2019)

Amis lecteurs, Le brouillard froid et ténébreux qui a dévoré nos jours a la couleur de mes pensées au moment de vous adresser mes voeux. L'année 2018 tout juste achevée a mis en lumière toutes les problématiques vitales qui se posent à notre monde et je doute de plus en plus que nous soyons capables de les surmonter. Au mois de juin l'urgence à lutter contre le réchauffement climatique qui tambourine un peut partout dans le monde s'est particulièrement rappelée aux habitants de Salies, frappés par des pluies diluviennes et une crue... [Lire la suite]
Posté par cristau à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 janvier 2019

Ne sauvaram pas arren contra los pòples (vòtas 2019)

Amics legedors, Lo brumalh hred e escuranhós qui s'a minjat los dias qu'a la color de las meas pensadas au moment de v'adreçar las vòtas. L'an 2018 just acabat qu'a tirat tà la lutz totas las problematicas vitaus qui's pausan au monde de uei e que dobti mei anar mei que'ns vediam vias de las sobrar. Au més de junh l'urgéncia de lutar contra l'arrecauhament climatic que's brembè aus poblants de Salias, atucats peu delubi e un aigat shens parion. Quauques més mei enlà e un cambiament de menistre a Paris, la protèsta deus "Gelets... [Lire la suite]
31 décembre 2018

Récit et enseignements de la saison fongique 2018

Adishatz, Sur mon chemin de mycophile passionné, soucieux des équilibres naturels et du bien-être de ces créatures aussi fascinantes qu'éphémères et qui sont mes objets d'étude favoris, j'ai traversé des saisons de tout acabit, des années blanches où presque rien ne pousse et tous se lamentent aux années d'abondance et de multiplication où le mycélium dans sa fureur de vivre formerait ses carpophores sur le toit d'une voiture pour peu qu'on laissât cette dernière plusieurs jours sous un arbre. Des saisons d'une médiocrité... [Lire la suite]
30 décembre 2018

Le temps de l'année 2018 à Salies de Béarn au fil des jours.

Adishatz, 2018 se meurt à petits feux dans le calme rassérénant de cette fin décembre sous cloche anticyclonique, et les joies, l'émotion de ces heures festives entre amis ou en famille relèguent pour un temps au moins le traumatisme de l'inondation de juin. Pourtant, le principal facteur de ce cataclysme est toujours en place, prêt à frapper encore à Salies comme ailleurs. Ce réchauffement ou changement climatique que l'on lie souvent aux colères du ciel les plus spectaculaires et donc médiatisées, mais que d'autres dont je suis... [Lire la suite]
28 décembre 2018

Saison des cèpes 2018 : décembre au carré des indigents

Adishatz, L'année touche à sa fin, la saison des cèpes aura sombré bien avant. Pour la première fois depuis plusieurs années les Marteroets n'auront pas honoré de leur présence discrète mais tellement appréciée la période des fêtes et c'est à peine si les tout derniers, bien amochés, ont vu le 2 décembre. Depuis, tous les efforts consentis et les kilomètres parcourus n'en ont pas vu un seul se dresser sur mon chemin. À vrai dire, si un mauvais pressentiment m'habitait dès le troisième weekend de novembre alors que les effectifs... [Lire la suite]

28 novembre 2018

Cèpes 2018 : les pluies de début octobre ont dépêtré la saison

Adishatz, Mes précédents messages étaient pétris de scepticisme et matinés de pessimisme légitimés par l'indigence chronique des premiers mois de la saison des cèpes 2018. À l'heure où je m'adresse à vous l'automne a pris meilleure tournure, les pluies de la première quinzaine d'octobre en sont la cause et nous tenons enfin quelques réponses. Un premier passage pluvieux est advenu en Béarn et pays limitrophes (32 mm à Salies) au cours du weekend des 6,7 et 8 octobre après quelques semaines de grand beau temps chaud et sec quoique... [Lire la suite]
30 septembre 2018

Saison des cèpes 2018 : une histoire d'eau.

Adishatz, Près d'un mois s'est écoulé depuis mon dernier article et déjà l'année négocie le grand virage qui nous conduit vers la Toussaint et les heures sombres de la basse saison. Ces dernières semaines n'ont vu aucune évolution notoire dans mon terroir si ce n'est que la sécheresse s'est nettement enkystée dans le paysage. C'est à peine si les pluies orageuses modérées des 5 et 6 septembre ont accouché d'une petite pousse de cèpes noirs en deuxième quinzaine et favorisé l'éclosion de quelques oronges jusqu'à ces derniers jours.... [Lire la suite]
03 septembre 2018

Saison des cèpes 2018 : le grand morne

Adishatz, Je peine à renouveler mes titres tant la saison des cèpes 2018 en Béarn nous tient dans la perplexité bien plus qu'elle nous procure des moments de jubilation. Je vis aussi avec le sentiment de me répéter depuis le mois de mai et j'ai jugé préférable d'espacer mes articles sur le sujet. Précisons aussi que les albums photos que chacun peut voir sur ce blog font un peu illusion car j'ai photographié à peu près tout ce que j'ai trouvé et tout cela contient dans trois ou quatre placiers depuis le mois de mai. Ceci dit,... [Lire la suite]
27 août 2018

Rencontres mycophiles tachenonsiennes en Alsace 2018, épisode 5 : dans la forêt de la Robertsaü

Adishatz, Ma nuit fut hantée par les belles morilles haut-rhinoises. Mais au petit matin de ce 17 avril, alors que l'Alsace avait sorti le bleu de chauffe, nous allions retrouver Alain alias Gigi67 dans son quartier de Strasbourg, pour une ultime virée à travers la forêt rhénane de la Robertsaü où son acolyte Régis (Rexboy) devait nous rejoindre. C'est que nos deux compères tenaient à nous montrer un autre volet de ce magnifique terrain de prospection qui est le leur. La traversée de Strasbourg éveilla en nous de bien étranges... [Lire la suite]