On nous dit que nous grandissons parce que nous ne nous baissons plus comme nos aînés pour travailler la terre et que nous passons davantage de temps alités. On se garde bien de nous dire que depuis que la plupart d'entre nous ne se baissent plus pour travailler la terre, d'autres l'ont inondée de produits aux effets secondaires pas toujours identifiés, pour forcer son rendement, et aussi qu'on a gavé d'hormones de croissance les animaux qui constituent notre alimentation. Et surtout, n'attendez pas qu'on vous dise qu'aujourd'hui, tout pousse beaucoup plus vite que naguère, surtout les tumeurs...