Exclusion, bannissement, déchéance de la nationalité étendue, reconduite à la frontière au cas par cas ou de populations ciblées, loins d'attester le ressaisissement d'un groupe humain solide sur ses fondements et désireux de prendre ou de reprendre en main son destin collectif, ne sont-ils pas au fond la signature de l'aveu d'extrême faiblesse d'une société en voie de délitement car en crise profonde de valeurs, en perte totale de confiance en soi, en l'autre, en elle, et tentée de repli clanique et d'individualisme forcené ? Notre pays couve un mal étrange et à bien des égards inquiétant...